Sa Sainteté poursuit ici sa réflexion sur le bonheur en s’interrogeant sur la relation que chacun mène avec les autres, en abordant sans concession la question des préjugés, de la violence, de la haine, de la peur.