Cet ouvrage, traduit et commenté à partir de la version la plus ancienne dite de « Chöenji » par l’auteur, lui-même, Maître zen formé au Temple de Eiheiji, constitue un véritable joyau pour tous ceux qui veulent découvrir et étudier le zen et le bouddhisme.

Traduit et commenté par Kengan D. Robert