Les kôans zen présentés ici ont été recueillis au XVIIIe siècle par Genrô, un maître zen de l’école Sôtô au Japon. Leur traduction a été effectuée par Nyogen Sensaki, maître zen, qui s’est appuyé sur ces histoires traditionnelles, accompagnées de leurs commentaires, lors de son enseignement oral, dispensé en Californie. Il est traduit par le poète et dramaturge Zeno Bianu.

Traduit de l’anglais par Zéno Bianu