Le Shôbôgenzô représente l’œuvre littéraire majeure de Maître Dôgen, moine ayant vécu de 1200 -1253, et qui fonda au Japon l’école du zen SÔTÔ.
Une cinquantaine de textes issus du Shôbôgenzô sont ici traduits et annotés dans leur intégralité par Yoko Orimo, diplômée de littérature française de l’Université de Tokyo, puis de l’EPHE à Paris. Elle s’est attachée à en réaliser une traduction extrêmement complète et puissante. Un travail de plusieurs années.

5e tome avec le concours des professeurs Michel Bitbol et Emmanuel Cattin

Traduit du japonais et annoté par Yoko Orimo