Cet ouvrage est une invitation au recueillement et à la contemplation. Le vent et la lune dévoile, à travers une écriture spontanée et sans artifice, l’expérience de la pratique d’un moine zen, le déroulement des retraites et autres questions, par le biais de courts poèmes écrit comme des Haîkus. L’auteur est un disciple de Roland Rech.