Une introduction de la « voie de l’esprit seul » décrite par l’école du Yogâcâra (née au IVsiècle de notre ère au Gandhara) et qui est l’une des écoles philosophiques bouddhistes les plus fécondes. Analysée ici par Jean-Marc Vivenza qui poursuit son exploration lipide des philosophies fondatrices du bouddhisme ancien.