« L’effort de Taisen Deshimaru qui a réintroduit la dimension corporelle dans le vécu religieux et mon effort pour lutter contre une médecine trop mécanisée et oublieuse du psychisme sont parallèles et comparables. »

De cette rencontre entre le docteur Yujiro Ikemi et le grand maître zen Deshimaru, Zen et Self-Control témoigne et fait le point sur les expériences menées en laboratoire sur des sujets en état de méditation : modification et déclenchement des ondes cérébrales alpha, bêta, thêta, activation de certains processus (suroxygénation, augmentation de l’acide lactique dans le sang ou de substances régulatrices du stress telles les endorphines…).

Chacun de nous possède en lui le besoin de vivre selon sa vraie nature : par la pratique de zazen qui normalise les fonctions cérébrales, il devient possible de retrouver la santé du corps-esprit. « Réaliser cela, c’est atteindre la joie suprême de l’être humain. »