C’est l’ouvrage français de référence sur les koans, un ouvrage précieux écrit il y a 35 ans, et qui livre de nombreuses clés sur le rôle et la complexité de ces courts poèmes à l’apparence irrationnelle. Le kôan zen et les mondô, ces véritables duels de la parole entre un maître zen et un disciple, sont réputés impénétrables. Mais derrière leur absurdité apparente, il y a un sens pour celui qui accepte de reconnaître la structure paradoxale de la réalité propre au bouddhisme zen. Par quelles voies et par quelle conversion du regard ?